Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Mirlifloremania

12 Juin 2017, 08:09am

Publié par droin

Le score que nous avons réalisé est très mauvais, mais ne me surprend pas plus que ça. Quand un peuple est capable de se donner François Hollande pour Président, puis de s’enthousiasmer, dans la foulée, pour un mirliflore à peine sorti du ministère de l’Économie de ce même Hollande, on ne doit plus se faire beaucoup d’illusions sur sa capacité de jugement.

Mais là où ça risque de devenir drôle, c’est lorsque ce beau monde va devoir supporter les conséquences de son choix. D’abord, bien entendu, les retraités, les salariés et les propriétaires. Mais pas seulement eux. Ceux qui possèdent des assurances vies sont peut-être les plus concernés.

On sait que si la France bénéficie encore de bonnes notes par les agences de notation, c’est grâce aux fonds détenus par les Français dans les assurances vies. Ces placements servent en quelque sorte de garantie à l’État français. C'est-à-dire que le jour où il faudra payer, c’est dans ces caisses-là que l’État ira se servir. En attendant, la France continue de s’endetter parce que cette dette enrichit les banques en même temps qu’elle ruine la France et les Français.

Ayons aussi une pensée pour les LGBT. La politique en faveur de l’Islam du nouveau Président est incompatible avec les revendications des mouvements homosexuels qui feraient bien de s’interroger sur leur avenir en cas d’islamisation irrévocable.

On pourrait continuer comme ça encore longtemps, mais à quoi bon.

 

À la décharge de ces électeurs, il faut avouer que le comportement de leurs cadres politiques a de quoi laisser songeur. Carriéristes aux ambitions malsaines plutôt que combattants aux convictions bien ancrées, ces ténors désertent leurs formations d’origine pour tenter de rallier l’oligarchie qui s’installe. On comprend que cela puisse en déboussoler plus d’un et que cet exemple incite à en faire autant dans les urnes.

 

Enfin, en ce qui nous concerne, il est possible que les électeurs de la droite patriotique nous aient reproché de ne pas nous être entendus avec le FN. Ils nous l’ont fait payer comme ils l’ont fait payer au FN, notamment à Rochefort. 

Lire la suite

L’interview que France Bleu ne diffusera pas

6 Juin 2017, 18:40pm

Publié par droin

Lundi de Pentecôte, je reçois un message d’un journaliste de France Bleu La Rochelle me demandant de le rappeler pour une interview. Interview qui ne sera, finalement pas diffusée. La raison apparaît en fin d’entretien. Étrange…

Lire la suite

Un record

4 Juin 2017, 19:57pm

Publié par droin

L’entretien que Terre-Marine FM nous a accordé a atteint près de 3.000 personnes sur les réseaux sociaux. Un record !

Au sommaire : l’élection présidentielle, une arnaque ; l’enjeu des législatives ; notre position vis-à-vis du FN ou les arcanes des partis politiques.

On peut retrouver cet entretien sur Facebook, Dominique Droin candidature 2017.

Lire la suite

Communiqué au sujet des incidents survenus à Surgères ce weekend

29 Mai 2017, 08:16am

Publié par droin

Ce week-end 2 et soirs de suite, des voitures ont été brûlées à Surgères, en pleine ville. Le ras-le-bol des riverains est à son comble. Ils ont demandé aux gendarmes de faire leur travail, sans quoi ils s’en chargeraient eux-mêmes. Encore un exemple de laxisme qui dure depuis cinq ans et qui doit cesser immédiatement. Non seulement les délinquants doivent être appréhendés, mais, surtout, ils doivent être sanctionnés. La politique de l’excuse est une politique d’abandon de la force publique au détriment de la population. C’est pourquoi il faut y mettre un terme sans plus attendre.

Communiqué au sujet des incidents survenus à Surgères ce weekend

Lire la suite

Où sont les militants ?

26 Mai 2017, 18:06pm

Publié par droin

Affichage terminé aujourd'hui. Il est étonnant de voir l'absence des candidats de gauche ou du centre gauche. Nous n'avons rencontré aucun panneau à l'effigie de l'un d'eux. Mis à part quelques petites affichettes, format A4 des Mélenchonistes à Aigrefeuille, ils étaient tous absents.
D'une manière générale, on a l'impression que personne n'est en campagne et que ces législatives laissent tout le monde indifférent.

Dommage, il y a pourtant des choses à dire et l'avenir de la France se joue ces jours-ci. Ce sera soit les mêmes que ceux qui nous on conduits dans le marasme soit une autre catégorie de personnes pour une politique de combat.
Ici, Saint-Saturnin-du-bois, cet après-midi à 15h, mais on aurait pu prendre Sérigny, Saint-Pierre-d'Amilly, Fortunezay, etc.

Où sont les militants ?

Lire la suite

43 ans de fiasco, ça ne peut plus continuer comme ça.

15 Mai 2017, 14:40pm

Publié par droin

Vingt-trois ans pour la droite, vingt ans pour la gauche. Depuis 43 ans, ce qu’on appelle la gauche et la droite gouvernementales se partagent le pouvoir. Or, depuis quarante-trois la France s'enlise. Depuis 43 ans, c’est plus d’Europe et moins de France ; depuis 43 ans, c’est plus de chômage et plus de précarité ; plus de dettes et plus de déficits ; plus d’impôts et moins de libertés. Bref, depuis que cette gauche et cette droite-là gouvernent, c’est un fiasco. Résultat, la France est, aujourd’hui, au bord du gouffre. La dette représente à peu près l’équivalent du PIB ; la balance du commerce extérieur est en déficit chronique ; le chômage, malgré les ruineux contrats aidés, bat tous les records et ainsi de suite.

Jusqu’à maintenant, c’était l’alternance : un coup à droite, un coup à gauche pour, finalement, à peu près toujours la même politique. Avec le nouveau Président, c’est la gauche et la droite ensemble. Ceux qui nous ont conduits vers l’abîme main dans la main. On les met dans un shaker, on secoue et là, miracle il doit en sortir des étincelles. C’est un peu comme si le sélectionneur de l’équipe de France de foot allait faire son marché dans les profondeurs du classement. Il observe, il cherche les équipes qui perdent tout le temps pour en extraire leurs joueurs. De préférence, les plus mauvais.

Le choix qu'a fait le nouveau Président quant à son Premier ministre est parfaitement dans cette ligne-là. Il a sélectionné un Juppéiste. Autrement dit la synthèse de toutes les médiocrités. Un peu de droite, un peu de gauche et plus de soumission au système que de véritable volonté de sortir notre pays du marasme.

 

Heureusement, pour les législatives, les électeurs auront un tout autre choix : soit continuer avec ces candidats d'un système délétère, soit renverser la table pour imposer une véritable cohabitation, et non une cohabitation de café-concert, un ersatz d'opposition. Il y aura d’un côté, le camp des patriotes,  les véritables amoureux de la France ; de l'autre, ceux qui la cocufient depuis 43 ans. Inutile de préciser où nous nous situons.

Lire la suite

Avec le soutien de DLF

13 Mai 2017, 06:58am

Publié par droin

Avec le soutien de DLF

Les enjeux électoraux de juin prochain sont considérables quant à l’avenir de notre pays. Les Français vont avoir le choix entre deux visions radicalement opposées : mondialisme ou patriotisme. Le Président élu et ses satellites, c'est-à-dire le PS et LR, représentent la première option. Nous, nous faisons partie de l’autre camp. C’est pourquoi nous partirons, pour ces législatives en divers droite, mais avec le soutien du parti de Nicolas Dupont-Aignan, DLF. On aurait aimé avoir aussi celui du Front national afin de représenter l’essentiel des courants patriotiques, c’eut été une belle opportunité de faire triompher nos convictions. Mais nous ne désespérons pas…

Lire la suite

Législatives, le piège

30 Avril 2017, 08:05am

Publié par droin

Un député de conviction plutôt qu'une personne qui œuvre avant tout pour elle-même.

 

Les cadres LR tentent de persuader les électeurs qu’après avoir perdu la présidentielle, ils vont gagner les législatives. C’est un pari risqué, mais si par hasard, ça devait être le cas, il ne faut pas se faire trop d’illusions. Les députés nouvellement élus n’auraient pas d’autres choix que de se mettre en rang derrière le Président. Peut-être y aurait-il quelques grincements de dents pour la forme, quelques tirades grandiloquentes face aux caméras de télévision, mais ça n’irait pas plus loin. Et ce, quelles que soient leurs convictions. La raison en est simple : Le Président de la République peut dissoudre la chambre au bout d’un an. Et les députés qui tiennent trop aux avantages que leur confère leur siège feront tout pour qu’il n’en soit jamais ainsi. Résultat, ils obéiront comme l’ont finalement fait les députés de la dernière assemblée qui, malgré les menaces, n’ont jamais renversé le gouvernement. C'est pour cette raison qu'il importe de choisir un candidat de conviction.

Lire la suite

Comme Chirac en 1981

27 Avril 2017, 21:14pm

Publié par droin

En 1981, Jacques Chirac avait comme stratégie de faire battre Giscard, d’installer Mitterrand à l’Élysée, puis de remporter derrière les législatives. On connaît le résultat : une vague rose a submergé l’hémicycle et Chirac a dû attendre quatorze ans avant de s’imposer.

La droite actuelle fait le même pari. Elle s’est évertuée à faire perdre son candidat à la présidentielle en pensant gagner dans la foulée la bataille des législatives. Pari osé pour ne pas dire insensé. Quant aux électeurs...

Comme Chirac en 1981

Lire la suite

Une très lourde responsabilité.

23 Avril 2017, 18:28pm

Publié par droin

Pour la première fois depuis le début de la Ve République, la droite traditionnelle ne sera pas représentée au deuxième tour de la présidentielle. Les origines de cet événement très grave sont multiples. Il y a d’abord, comme on le répète depuis des années, une population qui change. Une population venue de pays étrangers et qui trouve dans les représentants de la gauche des alliés pour imposer son pouvoir.

On le doit aussi aux puissances financières qui s’appuient sur des médias achetés et qui ne cessent de vomir sur les candidats de droite.

On le doit aussi et surtout aux hommes politiques de droite qui, en la circonstance, ont lâché leur candidat, large vainqueur de leur primaire, en pleine campagne. À ce titre, je voudrai souligner le comportement pitoyable des cadres LR de Charente-Maritime qui ont littéralement planté Fillon au moment le plus crucial pour en appeler à Alain Juppé et jouer leur propre carte dans la tempête. Comment Madame Marcilly a-t-elle osé distribuer sont propre tract pour les législatives alors qu’on attendait d'elle qu’elle soutienne en priorité son candidat à la présidentielle ?

Dans ces conditions, nous avons décidé, avec toute l’équipe, que je me présenterai aux législatives de juin prochain. Nous en reparlerons. En attendant, je voterai pour la candidate du Front national au deuxième tour de cette présidentielle.

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>