Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Stationnement, le maire a demandé aux médias de ne pas en parler

6 Juillet 2017, 07:11am

Publié par droin

Le maire a demandé aux médias de ne pas en parler pour éviter d'affoler la population. On le comprend car ce qui est en train de se mettre en place, n’est ni plus ni moins qu’une nouvelle forme de racket au stationnement. D'où la nécessité de la passer sous silence.  

Tout commence avec un de ces fameux dossiers à la rhétorique si cocasse. Le seul titre laisse augurer de la suite : Mémento de la décentralisation sur voierie.

Une suite qui se perd dans un charabia qui n’est là que pour cacher ce qui se mijote en coulisses, une arnaque qui laisse pantois. Comment peut-on donner du crédit à une prose plus nocive que débile ! 

Le but non-avoué du projet est de faire payer des amendes beaucoup plus chères en matière de stationnement. Pour faire passer la pilule, on leur donne un autre nom. Exit les amendes ! voici les « forfaits de post-stationnement » (sic).

Post-stationnement n’étant pas à prendre, au sens strict du terme (c'est-à-dire après le stationnement, au moment où l’on ne stationne plus), mais à partir du moment où le ticket n’est plus valable alors que l'on stationne toujours. C’est donc là que le fameux forfait est délivré.

Soit, mais on l’a compris : malgré tous les efforts de langage, le véritable but est de prendre toujours plus d’argent aux automobilistes qui oseraient encore s’aventurer dans les centres-villes. Les tarifs de ces forfaits, qui sont à la discrétion des municipalités (ou autre EPCI), ne sont pas encore arrêtés, mais d’après les bruits qui nous sont parvenus, cela pourrait se chiffrer à plusieurs dizaines d’euros à Rochefort, dès les premières minutes de « post-stationnement » et s’accroître de manière exponentielle. C'est-à-dire exactement le contraire d’un forfait normal, où plus la durée est longue, plus le prix est intéressant. Là, plus la durée est longue, plus le forfait « douille ».

 

Bref, de deux choses l’une : soit la municipalité ne se rend pas compte que les commerces du centre-ville se meurent et elle pense qu’ils peuvent encore endurer une nouvelle ineptie, soit elle cherche à en accélérer le processus. Dans un cas comme dans l’autre, c’est indigne. En tout cas, si elle veut éviter cette situation scabreuse, elle n'a qu'une solution, celle que nous préconisons depuis toujours : le stationnement gratuit, comme cela se pratique à Royan.