Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Sarkozy/Turquie : attention danger

30 Mai 2007, 13:43pm

Publié par Dominique Droin

On se souvient de la position de Nicolas Sarkozy au sujet de l’adhésion de la Turquie à l’UE, lorsqu’il était candidat. Il y était farouchement opposé.
On se souvient aussi qu’il rappelait à Madame Royal, lors du débat, que c’était en juin que la France devrait mettre son veto de manière à ne pas promener davantage Ankara à qui l'on parle d'adhésion depuis plus de quarante ans.
M. Sarkozy vient de faire machine arrière.
Le commissaire européen, Olli Rhen s’en réjouit dans les colonnes du Figaro : « Le nouveau président français, écrit le commissaire, fait preuve d'une attitude responsable. Il est préférable de continuer le processus de négociation avec la Turquie. »
 
Parallèlement, le président Sarkozy répond à ceux qui lui reprochent son ouverture à gauche qu’il n’y a que les faibles qui craignent l’ouverture, et que lui ne la craint pas. Mais alors, que va-t-il se passer lorsque, comme il y a tout lieu de le penser, la France finira par ouvrir l’UE à la Turquie ? Que dira M. Sarkozy ? Il répondra de la même manière : « Il n’y a que les faibles qui craignent l’ouverture. J’étais faible, je suis devenu fort. » Le tour sera joué et les Français dupés une fois de plus.
 
Nous ne le répèterons jamais assez : le seul moyen d’éviter ce genre de mystification, la seule façon de maintenir le président de la République dans la ligne de son discours de campagne et de le faire passer du stade de l’intention à celui de l’exécution, est d’élire des députés libres et courageux, des députés qui ne seront pas contraints par la puissance d’un groupe parlementaire.  

Lire la suite

Ça commence

9 Mai 2007, 19:16pm

Publié par Dominique Droin

Il n’aura pas fallu attendre longtemps. Le nouveau président, n’était pas encore revenu de son escapade maltaise, qu’il faisait annoncer par Claude Guéant, que le prochain gouvernement serait composé de personnes venant de l’UMP, du centre et de quelques personnalités de gauche.
Quand on sait que Sarkosy s’est fait élire avec les idées de Philippe de Villiers, dont il s’est fait en quelque sorte le porte-parole, il y a de quoi crier à la trahison.
 
En conséquence, il est plus nécessaire que jamais, si l’on veut le contraindre à rester fidèle aux engagements qu’il a soutenus devant les Français, de lui imposer des députés MPF dans la prochaine Assemblée.
 
Libres et déterminées, ceux-ci sont les seuls à pouvoir le maintenir sur sa droite et l’empêcher de repiquer au centre, voire à gauche.

Lire la suite

Souvenirs, souvenirs

7 Mai 2007, 13:12pm

Publié par Dominique Droin

C’était à Paris, à l’automne 1987, sous la première cohabitation. Nous étions une dizaine réunis dans une salle surplombant l’esplanade des Invalides à l’instigation de mon ami Stéphan Rossignol, alors attaché parlementaire d’Éric Raoult.
Le but de cette opération était de réconcilier la jeunesse avec le RPR de manière générale et avec Charles Pasqua en particulier quelques mois après l’affaire Malick Oussékhine. 
À peine entré dans la pièce, le ministre de l’Intérieure de l’époque nous présenta un certain Nicolas avec un drôle de nom. « Regardez-le bien, car il fera son chemin », insista-t-il. Alors que l’assistance jetait un œil poli et compassé sur ce garçon très style jeune RPR, une voix ironique lança : « Le futur Président de la République ? » Le silence avec lequel répondit Pasqua montrait qu’il en était persuadé.
Je ne me souviens pas que Sarkozy ait prononcé un seul mot durant toute la réunion, mais après m’être renseigné auprès de Stéphan Rossignol, j’ai su que Pasqua parlait en connaissance de cause. L’autre lui avait soufflé la mairie de Neuilly quatre ans plus tôt.

Lire la suite