Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

On ne se taira pas

27 Août 2016, 06:16am

Publié par droin

Contrairement à ce que dit Sud Ouest, dans le procès que ma intenté Mme Campodarve-Puenté, je ne suis pas condamné à cent euros d'amende, mais à mille euros. Plus les dommages et intérêts et frais de justice. En tout, 4.000 euros.

À titre de comparaison, Anne Hidalgo, qui prétendait que le FN avait soutenu la collaboration avec les Nazis (le FN a été fondé en 1972, rappelons-le) a été condamnée à cinq cents euros d'amende et 1 euro de dommages et intérêts. Or ses allégations étaient infiniment plus graves que les miennes qui ne concernaient que la fermeture d’une rue d’un quartier résidentiel de sous-préfecture.

Je ne dirai pas que ce jugement est sévère, je ne l’ai pas compris et mes amis qui ont assisté à l’audience non plus. Le ministère public ne s’était pas saisi de l'affaire, mais le tribunal nous condamne quand même à une amende et pas seulement symbolique, puisqu'elle correspond au double de celle infligée au maire de Paris.

Ils veulent nous faire taire et on ne se taira pas. La prochaine Passerelle est prévue fin septembre, elle ne décevra pas. Quant à savoir si on va faire appel, la question ne se pose plus, c'est déjà fait.

Lire la suite

Aujourd’hui en France-Le Parisien et la « fachosphère »

6 Août 2016, 13:06pm

Publié par droin

En matière de politiquement correct, on avait déjà atteint des sommets de niaiseries. Là, on a touché le toit du monde. Il faut absolument lire cet article de Valérie Hacot intitulé : « Cette fachosphère qui veut manipuler l’opinion » (voir ci-dessous le lien vers Le Parisien). Non seulement il est idiot, mais en plus il prend les lecteurs du Parisien pour des imbéciles. Il s’agit de leur démontrer que les fachos ont rendez-vous sur la toile pour exprimer leurs idées nauséabondes. Dans son délire, elle évoque l’évacuation de l’église Sainte-Rita – qu’elle qualifie de banal conflit de quartier(sic). Cette évacuation donne, selon elle, l’occasion à la « fachosphère » de se défouler. Mais heureusement, la presse qui pense juste et bien est là pour dénoncer l’ignominie et les ignominieux.

Le problème, pour cette malheureuse, semble pourtant se situer ailleurs. Valérie Hacot fait partie de ces journalistes qui comprennent, qu’à force de raconter n’importe quoi à leurs lecteurs, ils perdent leur pouvoir. Alors ils s’en prennent aux réseaux sociaux, nouvelle sphère d’influence qui leur échappe complètement. D'où cette haine stupide.

Lire la suite