Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Financement du RSA

2 Septembre 2008, 15:45pm

Publié par Admin

« J’ai (…) toujours eu pour maxime que c’est après un grand succès que se rencontrent, d’ordinaire, les chances les plus dangereuses de ruine. Tant que le péril dure, on n’a contre soi que ses adversaires, et on en triomphe ; mais après la victoire, on commence à avoir affaire à soi-même, à sa mollesse, à son orgueil, à l’imprudente sécurité que la victoire donne ; on succombe. » Nicolas Sarkozy devrait méditer longtemps cette pensée de Tocqueville.

Que les Socialistes soient d’un mutisme idéologique vaudevillesque est une évidence. Mais est-ce une raison pour s’aliéner leur fonds de commerce? C’est en tout cas ce que doit penser le chef de l’État avec cette affaire du financement du Revenu de solidarité active (RSA). La comparant à la suppression de la double peine, qu’il avait initiée en 2003 lorsqu’il était ministre de l’Intérieure, il affirme, selon Le Figaro de ce jour, qu’il s’agit de « la grande réforme du quinquennat », de celles qui permettent de marcher sur les plates-bandes de la Gauche. Si, chaque fois qu’il prend de telles initiatives, il se persuade qu’il fait de grandes choses, ce qui l’ont élu ne peuvent que s'émouvoir. Selon cette logique, en effet, on peut imaginer la suite du quinquennat rosissant chaque fois un peu plus, avant de finir en apothéose peu avant la prochaine présidentielle, et ce dans un souci d’audience et d’unanimisme illusoires.