Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

MAGASIN AUX VIVRES, LA SOLUTION HONTEUSE

1 Juillet 2007, 17:19pm

Publié par Dominique Droin

  Bernard Grasset a appris du préfet de région qu’un avis favorable allait être donné au classement du magasin aux vivres de Rochefort aux monuments historiques. Tout maire qui aime sa ville et son patrimoine se ferait une joie à l’idée d’apprendre une telle nouvelle qui apporte de la valeur ajoutée à une cité qui s’enorgueillit de ses richesses. Lui, non.
Pire, il va demander à son conseil municipal de refuser le classement. On se pince pour vérifier qu’on ne dort pas.
 
Le maire de Rochefort se cache derrière les contraintes imposées au promoteur par le nouvel ordre des choses tout en refusant de comprendre la valeur historique et les enjeux touristiques inhérents à ce bâtiment, le dernier du genre en France.
J’ai eu l’occasion de lui proposer de vive voix une alternative au projet que je résume ici :
 
Ce magasin, le dernier de ce type en France (les autres ont été détruits lors de la Deuxième guerre mondiale), est une nouvelle chance touristique pour la ville et les environs. Il est tout à fait susceptible de remplacer l’Hermione qu’il faudra bien se décider à mettre à l’eau. Quand la frégate qui a porté Lafayette à Boston ne sera plus là, quel sera le grand vecteur touristique de Rochefort ? La corderie ? C’est un peu court, les trois-quarts de l’édifice ne se visitent pas. Les plages voisines ? Elles sont souvent envasées et par conséquent peu faciles d’accès.
La ville de Rochefort ne peut pas se passer d’un grand projet capable de drainer ici une foule d’amoureux du patrimoine national, comme le fait encore l’Hermione.
Voyons à long terme. Oeuvrons pour les Rochefortais des futures années. Ne cherchons pas à réaliser en un mandat ce qui doit être fait au fil du temps. La restauration du magasin aux vivres peut prendre des années, cela n’a pas d’importance, car chaque tranche de travaux pourrait être visitée au fur et à mesure de l’avancée du chantier.
Ce qui compte, c’est de proposer une offre touristique intéressante et propre à passionner tous les amoureux du patrimoine, qu’ils soient français ou étrangers. Ayons un dessein national ! Que Rochefort offre à la France la restauration de son dernier magasin aux vivres de la Marine louis-quatorzienne, comme elle l’a fait pour la Corderie.