Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Lettre au maire de Rochefort au sujet de la Place d'Eyüp

5 Mai 2011, 19:39pm

Publié par Admin

Monsieur le Maire,

 

Lors du conseil de ce soir, votre municipalité vient de décider de donner le nom d’Eyüp à une place de Rochefort.

 

Persuadé que la plupart des Rochefortais sont opposés à cette décision, je prends la liberté de vous soumettre l’idée d’une consultation populaire à ce sujet, en posant la question suivante aux électeurs de la commune : Êtes-vous favorable à ce qu’une place de Rochefort porte le nom d’Eyüp ? Oui ou non ?

 

Pour ma part, je suis opposé à cette initiative pour plusieurs raisons.

 

1.      Rochefort n’a pas à servir d’antichambre de l’Europe aux Turcs. Les Français, dans une très grande majorité, sont contre leur entrée dans l’espace européen. Respectons ce choix.

2.      Dans l’ordre du jour du conseil municipal, vous faites référence aux « charmes de l’Islam » chers à Pierre Loti. Sans entrer dans une longue polémique sur la place de cette religion en France, ni sur le génocide arménien perpétré par ces mêmes Turcs, ce n’est pas parce que le littérateur rochefortais a écrit quelques lignes à ce sujet que la ville de Rochefort doit se mettre à sa suite. En d’autres termes, le prétexte avancé par Loti n’engage que lui et pas notre cité. Nous ne sommes pas les légataires de son mouvement de pensée, si mouvement de pensée il y a eu.

3.      Enfin, dans la décision prise en conseil, ce qui est nommé pompeusement une place n’est qu’un minuscule rond-point. Il faut espérer que le maire d’Eyüp ne fera pas un si long voyage pour découvrir une plaque portant le nom de sa ville pour une place qui, in fine, ne fait pas dix mètres de circonférence. On a vu des édiles se renfrogner pour moins que ça. Ne créons pas d’incident diplomatique. Vous conviendrez qu’après l’équipée burlesque des pseudos peintres rochefortais à Istanbul, un épisode de cette nature pourrait s’avérer ennuyeux.

 

 

Pour toutes ces raisons, Monsieur le Maire, je suis opposé à l’initiative prise en conseil ce soir, et je me permets d’insister : laissons les Rochefortais trancher par la voie d’une consultation populaire faite sur le même pied que tout référendum.

 

 

Je reste à votre disposition et vous prie de croire à l’expression de mon fidèle attachement.

 

 

 Dominique Droin