Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dominique Droin

Saint-Émilion ! Saint-Émilion !

5 Février 2008, 12:23pm

Publié par Admin

Depuis six ans, le maire socialiste de Rochefort ne cesse de le répéter : Rochefort ne doit pas ressembler à Saint-Émilion.
Rassurons-le !
Jamais Rochefort ne ressemblera à Saint-Émilion.
À certains égards, on pourrait d’ailleurs le regretter. La pauvreté ne frappe pas la jurande aussi durement que Rochefort ; là-bas, le nombre de chômeurs est pratiquement nul ; là-bas, l’environnement est préservé ; et puis, Saint-Émilion a réussi à se faire inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO, pas nous !...
 

Lire la suite

Toiture

30 Janvier 2008, 13:17pm

Publié par Admin

 
Ce jeu consiste à retrouver la toiture de trois bâtiments. L’une est celle du centre Leclerc de Rochefort, l’autre du musée Hèbre de Saint-Clément, la troisième de l’Intermarché de Fouras.
Les réponses se trouvent au bas de la rubrique La citation de la semaine.
 

A   
          
  
undefined


B
undefined


C
undefined

Lire la suite

Petite question

10 Janvier 2008, 23:53pm

Publié par Admin

Qui parlait ainsi en 2001, à la veille des municipales ?
 
"La politique municipale précédente a parfois visé juste, mais elle a manqué de visibilité et ne s’est pas suffisamment souciée du secteur social et du développement économique. Les promesses sont loin d’avoir été tenues. Souvent les décisions municipales furent solitaires et sans réelle concertation. Les mêmes qui se proposent à vos suffrages feignent d’ignorer ou de ne pas être responsables des problèmes qui se posent depuis longtemps et qu’ils découvriraient aujourd’hui avec étonnement.
Aux contradictions et aux divisions de la droite locale, nous répondons, hommes et femmes de progrès, tous ensemble, par la volonté de dialoguer avec vous.
Il nous reste beaucoup à faire pour qu’ensemble nous rendions notre ville encore plus belle, mais surtout plus vivante, plus dynamique et plus humaine.
En 2001 et en 2007, de nouveaux horizons s’ouvriront. Notre ambition est d’agir pour la qualité de votre vie."
 
Petit indice pour vous aider : en psychanalyse, cela s’appelle une projection.

Lire la suite

Les logements sociaux de l’avenue Wilson

2 Janvier 2008, 11:21am

Publié par Admin

La presse vient de rappeler récemment les problèmes que rencontre la municipalité sortante au sujet des logements sociaux de l’Avenue Wilson dont les différents permis de construire sont régulièrement désapprouvés par le tribunal administratif.
Cette affaire inspire une double réflexion.
D’abord, il est regrettable que cette même équipe sortante, au lieu de faire son autocritique, en fasse une affaire politique. Elle s'en prend à M. Bel, qu’elle ne nomme même pas préférant rappeler qu’il est équipier de D. Rabelle. 
Si les permis de construire successifs ont été refusés, c’est qu’ils n’étaient pas conformes à ce qu’ils auraient dû être. Ils n'étaient pas bons, tout simplement. Il est alors inutile d’accuser les autres. Cela n’est pas sans rappeler les cocasseries qui avaient suivi le ratage de l’inscription de l’arsenal de Rochefort au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’était, disait à l’époque B. Grasset, la faute de tout le monde, sauf la sienne!...

Lire la suite

Le Magasin aux vivres, une affaire électorale.

22 Novembre 2007, 15:42pm

Publié par Dominique Droin

Retrouvez cet article sur http://www.rochefort-renouveau.fr/

L’affaire du magasin aux vivres est-elle une affaire électorale ? La réponse ne peut être qu’affirmative et l’on pourrait même y ajouter que c’est regrettable. Mais à qui la faute si ce n’est à B. Grasset lui-même ? Pourquoi a-t-il organisé, quelques jours avant d’annoncer qu’il était candidat à sa succession, une réunion durant laquelle il a voulu se montrer consensuel au sujet de ce bâtiment ? Pourquoi aussi vendre, à trois mois de l’échéance de mars 2008, ce même bâtiment à une société qui connaît des difficultés avec ce qu’il appel pudiquement « les hommes de l’art » ? Tout cela nous a étonnés. Nous l’avons fait savoir.
 
Beaucoup de Rochefortais sont inquiets. Le Magasin aux vivres, on ne le dira jamais assez, est le dernier de ce type en France. C’est une chance pour notre ville. On n’aurait pas dû en faire l’objet de la polémique. Le maire sortant en a, malheureusement, voulu autrement.
Il est urgent de dénoncer cette manœuvre. Manœuvre qui consiste, dans un premier temps, à transformer une affaire patrimoniale en affaire électorale, puis, dans un deuxième, à reprocher à ceux qui veulent défendre le patrimoine de leur ville d’avoir des vues bassement politiciennes.
 
Lors du dernier conseil municipal, D. Rabelle a, au milieu des quolibets et autres insultes, exprimé les interrogations qui hantent beaucoup d’entre nous. On ne peut que saluer son courage et la remercier.
 
 
 
 

Lire la suite

Visite au Musée Hèbre de Saint-Clément

4 Octobre 2007, 12:26pm

Publié par Dominique Droin

Le Musée Hèbre présente une exposition sur l’arsenal de Rochefort. Je ne reviendrai pas sur l’aspect froid et lugubre de ce lieu. Au contraire. Il faut voir cette expo. Il y a des pièces très intéressantes : des plans, levés et projet, et parmi eux celui dont j’avais publié une copie dans le tome 3 de mon histoire de Rochefort. C’est l’occasion de voir l’original de ce plan, qui a été prêté par les Archives départementales de la Charente-Maritime, et de le découvrir dans sa taille originale. C’est une très belle pièce qui s’intègre parfaitement au reste de l’expo. D’ailleurs, pour la première fois, j’ai vu un peu de monde dans ce musée, ce qui tend à prouver que Rochefort est un sujet qui plaît.
 

Lire la suite

Total soutien à Michel Bel

11 Septembre 2007, 21:31pm

Publié par Dominique Droin

La politique ne fait pas de cadeaux, tout le monde le sait. Seulement, il y a des limites qu’il est bon de ne pas franchir.
Tout le monde se souvient du feuilleton Bel/Maret lors de la campagne des législatives. Aujourd’hui, J. Maret qui avait remplacé, au dernier moment, M. Bell pour représenter le Mouvement Démocrate, l’assigne en justice, et lui réclame plus de 300 000 € pour ne pas avoir enlevé les sigles politiques qui pouvaient prêter à confusion entre les deux candidats.
Je n’entrerai pas dans les détails de cette affaire pour ne pas me retrouver moi-même sur les bancs d’un tribunal, mais je ne peux pas m’empêcher d’apporter mon plus vif soutien à Michel. J’espère sincèrement que la justice ne le condamnera pas. Il a suffisamment donné.
 

Lire la suite

Bernard Grasset et le consensus en trompe l’œil.

8 Septembre 2007, 13:38pm

Publié par Dominique Droin

Présentation du projet du Magasin aux vivres au Forum des marais, le vendredi 7 septembre.
  
L’esprit peu éclairé n’y aura vu que du feu, et aura cru apercevoir, derrière l’épaisse fumée, le consensus souhaité au sujet de l’avenir du magasin aux vivres.
Il faut avouer que, même si elle était cousue de fil blanc, la mystification de Bernard Grasset avait été bien orchestrée.
Il a d’abord donné satisfaction à différentes associations sur certains points architecturaux. Peu après, à la suite d’une menue boutade de l’ex maire J.L. Frot, il a lancé un rire ostensible pour être suivi par les membres d’un conseil municipal docile. Il s’est encore délecté des propos d’une ancienne conseillère étalant dans une indifférence amusée son bonheur de revoir unetelle qu’elle n’avait pas revue depuis 1983… Etc., etc.
En un mot, le pâle halo qui darde sur notre esprit peu éclairé, ne lui aura pas fait entrevoir l’essentiel et le but de cette rencontre qui était, avant tout, politique.
Bernard Grasset a lancé sa campagne de manière sournoise. C’est son droit. En revanche, pour ce qui est de l’essentiel, c’est-à-dire le dossier sur le magasin aux vivres, on n’a pas avancé d’un pouce. Pour deux raisons majeures.
o        D’abord, on ne sait rien de précis sur le promoteur. A-t-il changé depuis le début de l’été ? On sait que cette société connaissait quelques soucis juridico-financiers. S’il s’agit toujours de la même, on voit mal comment elle pourra faire face au coût faramineux que nécessite la réalisation de ce projet grandiose.
o        Deuxièmement, le plan continue de prévoir la présence d’un casino intégré à l’ensemble alors, que Rochefort n’a toujours pas (et n’est pas près de l’avoir) le label ville thermale, préalable indispensable à l’installation des établissements de jeux.
C’est donc sur un projet complètement vidé de son sens que l’on a édifié un joli consensus seulement propre à réjouir une poignée d’innocents et quelques farouches partisans de Bernard Grasset. 
 
Dominique Droin

Lire la suite

Lettre ouverte au maire de Rochefort

24 Juillet 2007, 17:45pm

Publié par Dominique Droin

Monsieur le Maire,

   

Je me permets de vous alerter au sujet d’une rumeur qui courre les rues de Rochefort : le promoteur chargé de réhabiliter le Magasin aux vivres, connaîtrait, à ce que l’on entend, de graves problèmes financiers. Tout le monde en parle, tout le monde commente, tout le monde y ajoute son écot, au point que l’on prête aujourd’hui de prétendus déboires judiciaires à cette même société. Certains vont jusqu’à avancer que le refus de classement que vient de décider votre conseil municipal serait la conséquence de cette somme d’embarras.

 
Tout cela est faux. Je n’en doute pas. Néanmoins, un tel tapage nuit terriblement à la réputation de Rochefort. On ne peut pas laisser courir de tels bruits sans attenter au respect que l’on doit à notre ville.

Il me semble donc souhaitable qu’une voix puissante impose un silence général. Seule la votre en est capable. Aussi, me permets-je, Monsieur le Maire, de vous demander de prendre publiquement une position claire et propre à rassurer tous ceux qui doutent des capacités du promoteur que vous avez choisi.

Espérant que voudrez bien prendre en considération ma requête, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de mes sentiments respectueux.

 

 

 

  Dominique Droin

Lire la suite

MAGASIN AUX VIVRES, LA SOLUTION HONTEUSE

1 Juillet 2007, 17:19pm

Publié par Dominique Droin

  Bernard Grasset a appris du préfet de région qu’un avis favorable allait être donné au classement du magasin aux vivres de Rochefort aux monuments historiques. Tout maire qui aime sa ville et son patrimoine se ferait une joie à l’idée d’apprendre une telle nouvelle qui apporte de la valeur ajoutée à une cité qui s’enorgueillit de ses richesses. Lui, non.
Pire, il va demander à son conseil municipal de refuser le classement. On se pince pour vérifier qu’on ne dort pas.
 
Le maire de Rochefort se cache derrière les contraintes imposées au promoteur par le nouvel ordre des choses tout en refusant de comprendre la valeur historique et les enjeux touristiques inhérents à ce bâtiment, le dernier du genre en France.
J’ai eu l’occasion de lui proposer de vive voix une alternative au projet que je résume ici :
 
Ce magasin, le dernier de ce type en France (les autres ont été détruits lors de la Deuxième guerre mondiale), est une nouvelle chance touristique pour la ville et les environs. Il est tout à fait susceptible de remplacer l’Hermione qu’il faudra bien se décider à mettre à l’eau. Quand la frégate qui a porté Lafayette à Boston ne sera plus là, quel sera le grand vecteur touristique de Rochefort ? La corderie ? C’est un peu court, les trois-quarts de l’édifice ne se visitent pas. Les plages voisines ? Elles sont souvent envasées et par conséquent peu faciles d’accès.
La ville de Rochefort ne peut pas se passer d’un grand projet capable de drainer ici une foule d’amoureux du patrimoine national, comme le fait encore l’Hermione.
Voyons à long terme. Oeuvrons pour les Rochefortais des futures années. Ne cherchons pas à réaliser en un mandat ce qui doit être fait au fil du temps. La restauration du magasin aux vivres peut prendre des années, cela n’a pas d’importance, car chaque tranche de travaux pourrait être visitée au fur et à mesure de l’avancée du chantier.
Ce qui compte, c’est de proposer une offre touristique intéressante et propre à passionner tous les amoureux du patrimoine, qu’ils soient français ou étrangers. Ayons un dessein national ! Que Rochefort offre à la France la restauration de son dernier magasin aux vivres de la Marine louis-quatorzienne, comme elle l’a fait pour la Corderie.
 

Lire la suite

<< < 10 20 21 > >>